Devenir Photographe Culinaire / Being a food photographer – Interview : Virginie Garnier

Virginie Garnier

This slideshow requires JavaScript.

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter l’une des mes photographes culinaires préférées : Virginie Garnier. La première fois que je l’ai rencontrée elle commençait alors sa nouvelle carrière, et j’étais très impressionnée de voir que l’on pouvait vraiment faire de sa passion son métier.

Elle a depuis collaboré avec des médias et chefs de renoms, et vient juste de lancer son tout nouveau site internet, où l’on peut jeter un oeil à son portfolio. Interview…

Today, I would like to present you one of my favorite food photographer : Virginie Garnier. I met her a few years ago when she just started her new career, and I remember being really impressed by the way she made of her passion an actual full-time job.
Since then, She has worked with well-established media and chefs, and just launched her brand new website where you can have a look at her portfolio.

Interview with the artist (scroll down to read the english version ;)

EN FRANÇAIS :

Pourquoi et comment es-tu devenue photographe culinaire ?
Je suis devenue photographe parce que c’était l’un de mes rêves.
Je suis devenue photographe ‘culinaire’ car mon autre passion dans la vie c’est la cuisine.
Il y a quelques années, j’ai démissionné de mon boulot dans la communication et je me suis donnée 2 années pour arriver à gagner ma vie en faisant des photos de bouffe. Il y a un moment dans la vie, quand tu prends conscience que tu passes 10h par jour à faire un boulot qui te stresse au maximum, et que tu penses avoir gagné assez d’expérience pour avoir confiance en toi, il faut se lancer, il faut se donner le courage au moins d’essayer.
Pendant des mois, j’ai fais des photos dans ma cuisine, j’ai proposé mes services à des restaurants, j’ai accepté tous types de missions en lien avec le culinaire et la photo, au début, c’était rarement rémunéré.
Sur mon chemin, j’ai eu la chance de croiser des personnes déterminantes qui m’ont aidées et inspirées.
Je pense à Grégory Marchand, le chef du Frenchie à Paris, qui venait d’ouvrir rue du Nil, et qui m’a proposé de faire des photos de son restaurant et de ses plats ;  je pense à Valérie Lhomme, une photographe incroyablement généreuse, qui m’a proposé de venir observer sa manière de travailler lors du shoot d’un livre de confitures pendant une semaine dans sa maison de campagne…
Petit à petit, j’ai eu assez d’images pour me composer un book que j’avais envie de montrer.
Et un beau jour j’ai pu éditer ma première facture… :-)
Comment travailles-tu, pour qui ?
J’aime beaucoup travailler à la lumière naturelle, mais je m’adapte en fonction des projets. Je peux utiliser de la lumière continue ou du flash.
Je travaille souvent en studio avec une styliste culinaire qui réalise les recettes.
J’aime beaucoup bosser avec Coralie Ferreira. On se complète assez bien et on s’adore. C’est important de travailler avec des gens qu’on aime !
On compose ensemble une image qui nous plait, et qui doit plaire au client.
Je pars aussi en reportage, pour faire des portraits de chefs, de producteurs, de rencontres, de voyages.
Aujourd’hui je travaille pour la presse française, pour l’édition, pour des agences de pub et de com’, pour des chaines de restaurants, pour des marques…
Que préfères-tu dans ton métier ?
Evidemment, que cela soit en studio ou dans les cuisines d’un chef, l’un des plus grands plaisir dans ce métier, c’est de pouvoir passer son temps à gouter des choses incroyables, en toute impunité !
Non, ce que je préfère réellement c’est cette petite part de magie qui donnera vie à l’image, un moment volé, une lumière particulière, un stylisme délicat, une miette par si par là, on change d’angle de vue, et la magie opère. Avant la photo ne nous inspirait rien, là elle devient intéressante, et de temps en temps, elle devient fascinante…
Qu’aimes-tu le moins ?
La comptabilité !
Etre à son compte, c’est gérer tout l’administratif tout seul.
La compta, la déclaration de TVA, les bilans de fin d’année, les factures, les relances clients, l’Agessa, etc…
J’attends toujours le dernier moment pour m’attaquer à cette partie là.
Tes projets / ambitions pour le future ?
En cours de production, un livre sur les cocktails, un autre sur la streetfood, un reportage pour un magazine sur la bière et les brasseurs.
Mes ambitions ? Un projet personnel qui met du temps à voir le jour, mais chuttt je ne peux pas t’en parler…
————————————————————————————————

ENGLISH VERSION :

Why and how did you become a food photographer ?
I became a photographer because it was one of my dreams.
I became a ‘food’ photographer because my other passion in life is cooking.
A few years ago, I quit my job in communication and decided that I would give myself two years to make of food photos a living. There’s one point in life when you realize that you spend 10 h/day doing a stressful job, and you think that with enough experience and self-confidence, you have, at least, to give it a try. For months, I have spent time taking photos in my kitchen, offering my services to restaurants, accepting any kind of jobs that were related to food or to photography. At first, I rarely made any money.
But then, I was lucky to meet some key people who helped and inspired me.
I think of Grégory Marchand, chef at the Frenchie in Paris, who had just opened his restaurant Rue du Nil, and asked me if I wanted to take photos of his restaurant and dishes ; I think of Valérie Lhomme, an amazingly generous photographer, who invited me to come to her countryside house and observe her shooting photos for a book about jams.
Little by little, I accumulated enough images to make a portfolio that I wanted to show.
And one day, I edited my first bill… :-)
How do you work, and for who ?
I really like working with natural light, but then the way I work depends on the projects.
I can use continuous or flash lighting.
I often work in a studio with a food stylist who makes the recipes.
I really enjoy working with Coralie Ferreira. We complete each other.
It’s important to work with people you love !
We create together an image that we like, and that would be liked by the client.
I also travel to do photo reports, about chefs, producers, people I meet, my travels.
I work for the French press, editors, advertising agencies, restaurants, brands…
What do you prefer in your job ?
Of course, whether I work in a studio or in a chef’s kitchen, one of my favorite thing is to be able to taste incredible dishes all the time !
But, what I really like the most is to witness the magic that gives life to an image, a stolen moment, a particular light, a delicate setup, a crumb here or there, a different angle, and the magic happens. Sometimes we don’t like a photo, and then it suddenly becomes interesting, even fascinating…
What do you like the least ?
Accounting !
Being a freelancer, you have to manage all the administrative duties on your own.
Accounts, taxes declarations, annual balance records, bills, dunning procedures, the Agessa (i.e. the social security for freelancers) etc…
I always wait the last minute to take care of that part.
Your next projects & ambitions for the future ?
Still in production : a book about cocktails, another one about streetfood, and a photo reportage for a magazine, about beer and breweries. 
My ambitions ? A personal project, it’s taking me some time to make it happen, but…I can’t really tell you more about it for now…
=> Follow Virginie Garnier’s projects : www.virginiegarnier.com
Advertisements

2 comments

  1. Howdy! Someone in my Myspace group shared this site with us so I came to take a look.
    I’m definitely enjoying the information. I’m book-marking and will
    be tweeting this to my followers! Wonderful blog and great design.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s