Cupcakes, Women & Cinema

Les cupcakes ont envahi nos écrans ! C’est vrai qu’ils sont beaux, qu’ils passent bien devant l’objectif et ont l’air incroyablement appétissants… mais après avoir regardé un épisode de 2 Broke Girls je me suis posée pas mal de question sur ce phénomène culinaire et sur la drôle de relation entre le cupcake et les femmes dans les films et séries américaines…

Le cupcake représente une certaine idée de l’élégance romantique et surtout le summum de la gourmandise. Depuis cet épisode de Sex and The City en 2000, combien de films et séries montrent et se servent des cupcakes dans leurs scénarios ? Le plus intéressant, selon moi, c’est le lien étroit qui a été fait entre le cupcake et la femme. Le cupcake serait-il devenu une sorte de métaphore culinaire de la femme contemporaine, belle, sexy et qui croque la vie à pleines dents… ?
Petite analyse à travers 3 références :

Sex and The City : Carry est une journaliste New-Yorkaise sexy, indépendante et qui n’a pas peur de bousculer les conventions. Elle est aussi un peu paumée, cherchant (le sens de) l’amour dans une société moderne qui a oublié nombre de traditions et redéfinit sans cesse les rapports homme-femme. Elle aime l’idée du romantisme, sans forcément l’être. Lorsqu’elle mange ce fameux cupcake, elle est avec sa copine Miranda, elle-même archétype de l’avocate indépendante et forte. Le cupcake c’est le “comfort food” suprême, le moment de complicité entre ces deux femmes qui parlent sans tabou de leurs “coups de coeur”. Les cupcakes ont une place centrale dans cette scène parce qu’ils créent un rythme. Et s’ils apportent une touche très “girly-romantique” il n’en reste pas moins que la manière dont elles les dévorent reste très naturelle, décontractée, avec du glaçage plein la bouche ! Il se crée alors un contraste intéressant à l’image de leur conversation…

BridesMaids : LE film qui a fait un carton l’été dernier et qui vient un peu changer la donne dans l’univers des comédies romantiques – surement le mélange entre humour trivial et robe de mariée. Là aussi le cupcake a une place centrale puisqu’il est le talent, la force intérieure, du personnage principale Annie, ex-pâtissière. En effet, alors qu’elle traverse une période difficile, elle va rencontrer celui qui va changer sa vie, lui redonner de l’espoir, et que fait-elle ? Elle fait un magnifique cupcake, qu’elle dévore aussitôt… avec là encore de la crème sur les lèvres… Annie c’est aussi un peu une variante du personnage de Carry Bradshaw : la trentaine, célibataire, talentueuse, éternelle romantique bien qu’en pleines désillusions.

2 Broke Girls : cette nouvelle série tourne autour des cupcakes qui sont l’élément de liaison entre deux filles issues de milieux complètement différents et qui se retrouvent sans le sous, à New York – la ville de Carry ! Pour ces filles, les cupcakes représentent l’espoir de la réussite puisqu’elle en ont fait leur micro-business. Au delà de la richesse, elles recherchent l’indépendance et surtout la revanche sur leurs vies passées. Et là aussi, celle qui a le dont de faire ces succulents desserts, est incarnée par une belle et pulpeuse mais très sarcastique, New Yorkaise, qui ne croît pas aux contes de fées… quoiqu’au fond, elle aimerait bien avoir tort ! Et pour cela c’est son “associée”, la jolie et candide blondinette pleine de rêves qui va lui révéler la possibilité d’une vie plus rose à travers le fameux business de cupcakes !

Alors le cupcake serait-il devenu une sorte de symbole d’une nostalgie romantique ? Un peu de fantaisie dans ce monde cruel… ok peut-être que je vais un peu loin, mais à en croire le nombre de pâtisseries spécialisées, de blogs, de sujets de magazines et le succès des livres et autres accessoires autour du cupcake, il est plus qu’un joli gâteau, non ?

Cupcakes have invaded our screens ! Ok, they are beautiful, they are very photogenic and look so attractive… but after watching an episode of 2 Broke Girls I started wondering about this true phenomenon and about the strange relationship between cupcakes and women in US films and series…

Cupcakes are elegant and greedilicious ! Since this famous Sex and the City’s episode in 2000, how many films and series have refered to cupcakes ? Could cupcakes have become a culinary metaphor of a certain image of the modern women ? Beautiful, attractive, who desires to enjoy the pleasures of life with no restraint ? Let’s analyze this through 3 different movies/series :

Sex and The City : Carry is a journalist living in New York. She is sexy, independent and is not scared of debunking conventions. She is also a bit lost – she is looking for (the meaning) of love in a society that has forgotten a lot of traditions and keeps redefining men and women’s relationships. She likes the idea of romanticism but is not really a romantic herself. When she eats this cupcake, she is sitting on a bench with her friend Miranda – the archetype of the strong and independent lawyer. The cupcakes represent what we call a “comfort food”, a moment of sweet complicity between those two women who talk freely about their “crushes”. Their cupcakes are linked to the rhythm of this scene as well. And even though they are like girly-romantic accessories, the way they eat them is still very casual, with glazing all aver their mouths ! There is in this scene an interesting contrast that fits the conversation. 

BridesMaids : THE comedy film of last summer – a kind of feminine version of the “bromance” comedies. Here again the cupcake has a central role since it is linked to Annie’s skill and strength – she used to have a bakery. Indeed, while she is going through a hard time, she meets the guy who will change her life, bringing new hopes… and what does she do then ? She bakes a beautiful cupcake !  And she eats it straight after… with glazing on her lips… I guess Annie is another version of Carry Bradshaw : 30something, single, talented, forever romantic without never forgetting those cruel disillusions.

2 Broke Girls : this new series deals with cupcakes as a bound between two girls with different background but both broke, living in New York – like Carry ! For those girls, the cupcakes represent the hope of a successful business and more than wealth or independence : revenge on their past. And here again, the one who has the “cupcake skill” is  embodied by a charming, sexy, but sarcastic girl from NY, who does not believe in fairy tales although she wouldn’t mind being proved wrong. Thus, her charming and naive “associate” who still believes in her dreams and tries to show her the possibility of a nicer life through the cupcake business in question!

Are cupcakes a new symbol of romantic nostalgia? Do they represent a kind of modern romanticism in spite of disillusions ? I don’t know if I go too far by saying that but with so many people investing in them, so many books, blogs and accesories sold lately, they are definitely more than pretty cakes. No ?

Advertisements

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s