Brissaud 1824, une limonade du bon vieux temps… si actuel !

Aujourd’hui j’aimerais vous présenter une petite marque de chez nous : Brissaud 1824. Lorsque celle-ci m’a proposé de goûter sa limonade artisanale, je me suis dit pourquoi pas… Mais il faut dire que je ne suis pas une adepte des sodas, et que “artisanal” est un terme à prendre avec des pincettes. Heureusement, ma grande curiosité (et gourmandise!) m’a bien sûr amenée à accepter !

Voici donc que j’ai reçu cette semaine deux jolies petites bouteilles en verre.
Le design a été soigneusement étudié et la limonade est très bonne. Et si j’ai eu envie de vous en parler un peu c’est parce que pour moi ce type de produit s’inscrit tout à fait dans l’une des tendances majeures qui consiste à mêler l’ancien et le nouveau, l’authentique à la dernière mode.

Pour ce qui est de la bouteille, sa forme et surtout le matériau, le verre, indiquent la volonté de fabriquer un produit à l’ancienne et à la fois un engagement très actuel anti-plastique, et donc plus écologique. L’étiquette quant à elle reste sobre, misant sur le noir et le blanc – toujours modernes -avec pour seules couleurs les feuilles vertes et le citron jaune, soulignant un retour aux choses simples et naturelles.
Le côté “Nature” c’est certainement un atout majeure pour cette marque qui a bien compris qu’au delà de la tendance bio il y avait un réel désir de la part des consommateurs d’accéder de diverses manières à une meilleure alimentation, à la fois meilleure pour la santé et en goût. Bien joué donc pour cette marque qui a saisi le bon filon : une boisson naturelle, et un retour aux sources, bien actuel.

Le marketing de la nostalgie est devenu incontournable, de la mode jusqu’à nos assiettes.
Faire du neuf avec du vieux, y’a rien de mieux! Regardez par exemple le sac B.B. chez Lancel, reprenant d’anciens clichés de Brigitte Bardot. Où encore cette pub pour le parfum Eau Sauvage de Dior où l’on voit un Alain Delon trentenaire, jouant dans le film “La Piscine” (1968).

Si la recette prend du côté des fashions victimes, pourquoi pas alors aussi du côté des gourmands ? Le retour vers le passé, c’était d’ailleurs le choix de Perrier il n’y a pas si longtemps.

Si l’on jette un oeil aux choix graphiques du site web Brissaud 1824, on retrouve les mêmes codes visuels à la mode : de la photo noir et blanc (indémodable!) ou bien des teintes “effet vieilli”, chaudes, comme “rassurantes”.

La limonade n’est pas encore accessible partout, mais en attendant on peut aller jeter un oeil au site web et aux photos style “vintage” de la galerie, d’ailleurs sur celle que j’ai sélectionné ci-dessous, on remarque le panier et la nappe imprimée vichy, très Bardot…

Advertisements

One comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s